Chambres d' Hôtes du Tarn Gites de France vacances chez l'habitant randonnées pêche sites touristiques

Cordes Sur Ciel, fleuron des Bastides Albigeoises

Calculer son pagerank gratuit

Cordes-sur-Ciel, fleuron des Bastides Albigeoises abrite de nombreux artisans : peintres, sculpteurs, potiers ou luthiers.

Les villages anciens de Puycelsi, Castelnau de Montmiral, Penne, vous transporteront dans l'époque médiévale.

 

De Cordes à Cordes sur Ciel

raymond74 novembre 1222 naissance de Cordes

      L'édification de la cité par le comte de Toulouse Raimond VII, est liée à la croisade des Albigeois lancée au début du XIIIème siècle contre les cathares.

Cordes fut la première et la plus importante des « bastides » (ville nouvelle) fondée pour accueillir les populations durement frappées par la guerre et remettre en valeur le territoire.

Elle va très vite connaître une croissance exceptionnelle. La bastide primitive déborde les premiers remparts et de nouvelles lignes de fortifications sont nécessaires (5 au total).

A la fin du XIIIème siècle, trois générations plus tard, elle deviendra une ville de plus de 5500 habitants.

Elle doit sa prospérité à l'industrie, au commerce et à la finance.
      

Durant l'âge d'or de la cité (1280-1350) de somptueux palais gothiques, qui font aujourd'hui la renommée de Cordes, sont édifiés par des familles nobles et de riches marchands.

De 1562 à 1625, les guerres de religion provoquent de continuelles alarmes.

La cité fortifiée, considérée comme la plus forte place de l'Albigeois, est très convoitée par les Huguenots.

Au XIVème siècle, les épidémies de peste épuisent la cité et à la fin du XVIIème siècle, la construction du canal du Midi bouleverse les grands axes commerciaux et entraîne son effondrement commercial.

Cordes ne compte plus alors que 2500 habitants. 
      

La cité va pourtant connaître deux renaissances.

Economique d'abord, dès 1870, avec l'industrie de la broderie mécanique rapportée de Saint-Gall, en Suisse, par le Cordais Albert Gorsse; artistique ensuite, avec le peintre Yves Brayer et autour de lui un groupe d'artistes repliés à Cordes durant la seconde guerre mondiale.
 
      1993, Cordes devient Cordes sur Ciel.

 tour_vaysseLa Tour de la Vaysse 

Sur les domaines du Comte de Toulouse, une nouvelle religion chrétienne avait trouvé un terrain d'élection, s'étant instituée et développée dans un climat de tolérance : le catharisme.

Mais Rome la déclara hérétique et déclencha, en 1209, une croisade qui devint vite une guerre de conquête.

Lorsque Cordes se construit, Notre-Dame de la Vaysse demeure hors les murs.

Il faudra attendre le XIVème siècle pour qu'elle soit insérée dans la quatrième enceinte construite pour protéger les quartiers nouveaux

 cloche_st_michelLa Cloche de l'Eglise St Michel

Après plus de quarante années passées sans église au cœur de la cité, les Cordais s'imposent en 1269 pour en construire une à l'abri des remparts.

vouteLa chapelle du Saint-Crucifix

Une source miraculeuse aurait existé à cet endroit,
et, près d'elle, une petit oratoire dont la première mention date de 1487.

 

couvent En 1613, les Capucins de Gaillac sont autorisés à construire un couvent à Cordes.


Il faudra attendre 40 ans pour que le projet se réalise.

Malgré les aides apportées par les Cordais, le couvent a constamment décliné.

Les religieux étaient 12 en 1645, mais plus que 5 ou 6 en 1712.

A la Révolution on ne comptait plus qu'un Capucin et deux frères lais.

En 1791, le couvent et la chapelle sont vendus à un Cordais.

 

capelette La Capelette Saint-Jacques

Cordes était un relais sur une voie secondaire de Saint-Jacques de Compostelle.

La petite chapelle actuelle, dite la « capelette » date du XVIème siècle et est due à un généreux donateur.

Le peintre Yves Brayer la restaura et la décora (fresque et vitrail) dans les années 1970.

st_jean1Saint-Jean de Mordagne

La modeste église, refaite au 19ème siècle veille sur les bords du ruisseau de Saint-Jean, dans la vallée de l'Aurosse.

C'est là, loin de la cité, qu'on logeait les pestiférés durant les épidémies.

halle1Dès la fin du XIIIe siècle, la prospérité économique de Cordes exige la construction d'une halle au centre même de la cité.

 

rue_st_michelLa rue Saint-Michel

Cette rue pittoresque et fleurie a su attirer artistes, artisans et commerçants qui perpétuent la noblesse de leur métier.

 

chien_fauconnier1Sculpture  sur la facade de la Maison du Grand Fauconnier

Cordes conserve comme un trésor inviolable, certains secrets qui permettent d'entretenir l'imagination: le puits de la Halle de plus de 100m de profondeur, les messages perdus des sculptures des façades gothiques, le curieux manuscrit des «Sorts des Apôtres», les légendes qui flottent dans les lieux aux noms évocateurs: rue Chaude, rue du Paradis, rue Obscure, Jardin Royal, et l'évocation du dragon qui semble hanter le site depuis la nuit des temps

1 )Par son site exceptionnel et son héritage architectural remarquable, Cordes sur Ciel est une des villes médiévales les plus significatives de France et un des hauts lieux du patrimoine européen.

vue_sarmazes2Dans la cité entourée de plusieurs lignes de remparts, à l'abri de puissantes portes fortifiées, les fastueuses demeures gothiques aux façades sculptées magnifient l'art gothique.

Parcourir les rues, franchir les seuils, c'est voyager à travers les siècles en feuilletant un fabuleux livre d'art.

porte_jane2La Porte de la Jane

ou Porte de Viguerie ouvre la seconde ligne de fortification au nord.



 

porte_vainqueur1La porte du Vainqueur

s'ouvre parallèlement au mur de la deuxième enceinte.

Elle est telle qu'elle fut bâtie en 1222.

porte_horloge1La Porte de l'Horloge (quatrième enceinte)

place_brayer1La Porte des Ormeaux

ou Na Peytavina (la Dame de Poitiers) ouvre à l'ouest la première enceinte.

 la_barbacaneLa Tour de la Barbacane est le plus gros ouvrage de la troisième enceinte

 

galerie_ruechaudefontaine_rue_chaudeGalerie et fontaine de la rue Chaude

Elles aboutissent à une réserve qui distribue l'eau à la Rue Chaude, une galerie est creusée dans le calcaire pour recueillir les eaux par condensation.

2 )Les noms donnés aux belles demeures : Le Grand Ecuyer, Le Grand Veneur, Le grand Fauconnier, sont purement fantaisistes.

toit_gd_veneurCes appellations datent du XIXème siècle, époque où l'on croyait que les maisons gothiques avaient été construites pour servir de rendez-vous de chasse au comte de Toulouse et à ses familiers.

Or, le comte était mort depuis plus de soixante ans lorsque ces hôtels furent édifiés.

 

gd_ecuyerFaçade du Grand Ecuyer (début XIVème siècle)

En regardant de près chaque sculpture, on peut s'interroger sur la signification de l'ensemble. Le petit personnage en surplomb sur la corniche au-dessus des arcades, a des pattes de chien; au-dessus de lui, la femme croquant une pomme a des pattes de rapace ; sur la corniche supérieure, au bas des fenêtres du second étage, une femme ailée a des pattes palmées et une queue de serpent ; l'homme armé qui surplombe le second étage, à gauche du cheval, a des pattes de lion..

gd_veneur1Fenêtres du Grand Veneur (début XIVème siècle)

La Maison du Grand Veneur est la maison gothique la plus populaire de Cordes. C'est aussi la seule qui possède trois étages. La popularité de cette façade lui vient de la scène de chasse représentée au deuxième étage. En étudiant les autres sculptures, on peut se demander pourquoi tout autour de la scène de chasse, ces visages effrayés : femme protégeant des enfants, bouches ouvertes sur un cri, personnages portant les mains à leur tête... De quoi ont-ils peur ?

gd_fauconnierLa Maison du Grand Fauconnier (début XIVème siècle)

La Maison du Grand Fauconnier, construite en grès ocre, est la plus récente des demeures gothiques cordaises.

Elle comprend six arcades au rez-de-chaussée, six baies aux étages, groupées par trois au premier et deux au second.

Dans la cour intérieure, on peut voir la tour de l'escalier à vis que le XVème siècle a transformé en la parant de fenêtres à croisillons

sort_apotres1La Maison Prunet (début XIVème siècle) prunet2

La Maison Prunet se distingue par le grès mauve utilisé pour édifier sa façade.

Dans cette maison fut découvert en 1866, par son propriétaire du moment, Monsieur Prunet, le curieux manuscrit des "Sorts des Apôtres", un recueil d'oracles datant du milieu du XIIIème siècle.

Jardin des Paradis

jdp_seauxContemporain, oriental et médiéval, le Jardin des Paradis propose au visiteur une balade de jardin en jardin, en découvrant la particularité de chacun et en se laissant aller de surprise en surprise.

Les différentes ambiances créées par l'emploi de matériaux divers, par un jeu de couleurs et par un mélange insolite de plantes rares et courantes mettent en exergue tous les sens

jdp_tapis_fleurs

Dans les tapis de fleurs
, spécialité des créateurs Ossart et Maurières, s'entremêlent vivaces et annuelles et offrent selon les saisons différentes palettes de couleur. La cour des épices expose des plantes odorantes et aromatiques : poivre rose, patchouli, plante à curry, cardamome pour n'en citer que quelques-unes.

jdp_potager

Le potager présente des variétés de légumes anciennes, exotiques ou seulement étonnantes pour leur rareté, leur nom évocateur ou leur usage.

jdp_reflet_bassin




L'eau est omniprésente, elle guide le visiteur par sa musique légère, agitée ou animée.

Les bassins invitent à découvrir ce microcosme de vie : plantes majestueuses, oxygénantes, escargots purificateurs, libellules...

 

L'EAU SERA EN 2008 LE PIVOT CENTRAL DE LA THEMATIQUE DEVELOPPEE DANS LE JARDIN

jdp_grenouille

Cultivé au naturel : emploi de compost, paillage, bref, présence de structures hébergeant des insectes auxiliaires... cette oasis de verdure a atteint un équilibre pour les hommes, les plantes et les animaux : oiseaux, papillons, grenouilles et autres insectes. Les traitements chimiques sont désormais superflus

jdp_vitrine

En complément à la visite du jardin, l'espace muséographique entouré de murs végétaux, présente une exposition permanente consacrée aux graines du monde et aux curiosités de la nature. Grâce aux explications concises tout un univers étonnant de richesse et d'inventivité de la nature s'ouvre et se laisse découvrir

Nouveauté : un diaporama permanent fait découvrir le jardin à travers les saisons

jdp_buvette

La visite permet également de se relaxer dans les hamacs du pavillon de lecture, de se désaltérer à la terrasse, de trouver des idées de jardinage dans un livre du rayon librairie ou de repartir avec une plante dénichée à la boutique

jdp_groupe

Visite de groupes sur rendez-vous. Possibilité de visite accompagnée pour les groupes d'adultes. Un parcours particulier, qui prend appui sur un livret-jeux, a été mis en place pour les écoliers et les centres de loisirs. Contactez-nous pour connaître les tarifs.

Le Jardin des Paradis bénéficie également du label ‘Tourisme et handicap' pour les déficiences mentales et auditives

jdp_fontaine

Ouvert du 1er mai jusqu'au 5 octobre 2008

Du 1er mai au 15 juin, en septembre et octobre du mardi au samedi de 14h à 18h, dimanches et jours fériés de 11h à 18h.

Du 16 juin au 31 août tous les jours de 10h30 à 19h.

Tarifs

Adultes : 5 €
Enfants de 8 à17 ans : 2 € 50
Gratuit jusqu'à 7 ans inclus.

Tarif famille (2 parents et au moins 3 enfants de 8 à 17 ans) : 15 €
Carte d'abonnement valable toute la saison : 16 €

Place du Théron, Cordes sur ciel
Tél.: 05 63 56 29 77
Fax: 05 63 56 23 32
Email:
jardindesparadis@orange.frjdp_remarquable
Site:
www.jardindesparadis.eu 

 plan


 

Pour pique-niquer à Cordes ou aux Cabannes

picnic_stade
Aire de pique-nique du stade de Cordes/Ciel

jardin_royal
Le Jardin Royal dans la cité

picnic_cabannes
Aire de pique-nique aux Cabannes en bordure du Cérou

Stationner à Cordes sur Ciel...

Le stationnement est gratuit du 1er décembre au 1er mars dans toute la ville.

En dehors de cette période plusieurs parkings sont à votre disposition :

- parking du Saint Crucifix (P2), bas de la ville, 2,50 € la journée
- parking des Tuileries (P1), bas de la ville, gratuit.
- Zone commerçante du bas de la cité : durée limitée à 2 heures (voir conditions tarifaires sur place)
- Remparts : 3,50 € la journée

Les campings-cars disposent d'une aire d'accueil ombragée avec vidange et eau au parking P1, 3,5 € par nuit.

La Mairie délivre un macaron de stationnement annuel : 8,50 € pour les résidents cordais et 12 € pour les non résidents

Accès à la cité à pied...

rue_horlogePour rejoindre à pied le haut de la ville nous vous conseillons d'emprunter la Grand Rue de l'Horloge qui part de la Maison du Tourisme.

Ainsi, vous découvrirez pas à pas l'architecture et la beauté de  Cordes sur Ciel, vous pourrez pénétrer dans les ateliers d'artistes ou chez les artisans d'art.

Attention, les ruelles aboutissant à la cité sont très pentues. Prévoyez au minimum 20 mn

Les autobus doivent déposer leurs passagers au pied de la cité.

Accès à la cité en petit train...

pt_trainHoraires : Circulation quotidienne de 9h30 à 12h50 et de 14h00 à 17h50
Capacité : 3 wagons de 20 personnes
Temps de rotation : 20 minutes
Lieux de rendez-vous : Place de la Bouteillerie (bas de la cité) ou Porte de la Jane (haut de la cité)



Période de circulation  pour les individuels : 1er mai - 30 septembre 2008

Tarif individuels

Adulte : 2,50 € 
Enfant (3 -12 ans) :  1,50 €
 

Période de circulation pour les groupes : 22 mars - 11 novembre 2008

Tarif groupes aller / retour
(dès 20 pers.)

Adulte :
2,20 €  (forfait de 44 € pour les groupes de moins de 20 pers.)
Enfant : 1,50 €

Trajet nocturne aller/retour

7h00 - 9h30 et 18h00 - 21h00 :

3,20 € / pers. (64 € forfaitaire pour les groupes de moins de 20 pers.)

Avant 7h00 - après 21h00 :

4,20 € / pers. (84 € forfaitaire pour les groupes de moins de 20 pers.)

Dépose des passagers sur les aires prévues à cet effet, rue du 8 mai, à proximité de la place de la Bouteillerie.

Parking bus obligatoire et gratuit :  P1 - Les Tuileries 

Supplément pour retard (si vous n'en avertissez pas le transporteur auparavant)

dès 30 minutes : 10 €   -  dès 45 minutes : 15 €   -  dès 1 heure : 20 €

Vous souhaitez uniquement le service du petit train :

contactez :

M. ou Mme Robert SAOUDI
Tel. : 06.88.76.62.68
Fax : 04.66.22.83.17 jusqu'au 30/03/08
Fax : 05.63.53.28.23 du 22/03 au 11/11/08
petit-train@hotmail.fr 

Les conditions seront à négocier avec Monsieur et Madame Saoudi

Vous souhaitez le trajet en petit train + la
visite guidée gérés par l'Office de Tourisme de Cordes sur Ciel :

contactez:

Service Groupes
Tel : 05.63.56.49.11
Fax : 05.63.56.19.52
receptif.otcordes@wanadoo.fr 

VISITES GUIDEES : pour les groupes adultes...

Histoire et Architecture -
Vivre en ville au Moyen-âge 

linteau

Vous découvrirez l'histoire de Cordes depuis sa fondation en 1222, au travers des usages et des espaces de la ville au Moyen Age.

Durée : 1h15
Tout public
Jusqu'à 20 pers. : forfait 90 €
Au-delà : 4,50 € / pers.

Bâtir en Pays Cathare

rempart_ormeaux

Cette visite vous amènera à découvrir comment la construction en Pays Cathare répondait aux exigences d'un renouveau économique, politique et religieux.


Durée : 1h15
Tout public
Jusqu'à 20 pers. : forfait 90 €
Au-delà : 4,50 € / pers. 

A la découverte du Jardin des Paradis

lotus

Innovant, surprenant, inspirant...
La visite du jardin permet de percer les secrets des paradis à travers un ensemble d'enclos : bananeraie, tapis de fleurs, potager...
Une visite rafraichissante.

Durée : 1h30
Jusqu'à 20 pers. : 4 € / pers. + forfait 30 €
Au-delà : 5,50 € / pers.

 

 Art et Patrimoine

musee_mamc

Le Musée d'Art Moderne et Contemporain offre une rencontre unique entre le patrimoine historique et la création artistique.  Abordant des styles et des mouvements divers, les collections proposent un parcours à travers l'art au 20ème siècle : Picasso, Léger, Klee, Arman, Jenkins, Fromanger, Brayer, Baskine, Meunier, Gagnaire, Verdet...

Durée : 1h 15
Jusqu'à 20 personnes : forfait 80 €
au-delà : 4 € / pers.
.

PROFITEZ DE NOTRE OFFRE SPECIALE A 9 €

ruelle_lanterne                                   jdp_visite_guidee

visites guidées  "Histoire et Architecture"   ET   "A la découverte du Jardin des Paradis"

... pour une idée journée...

Votre journée à Cordes sur ciel dès 31 € / pers.

(min 20 pers.)

cordes_nuages_1

MATIN 1 option au choix :

Visite guidée
Histoire et Architecture ou Bâtir en pays Cathare ou Art et Patrimoine
Visite accompagnée
Jardin des Paradis (suppl. 3,50 €)
Visite libre
Musée d'Art moderne et Contemporain
La Gaudane (suppl. 1 €)
Historama (suppl. 1 €)
L'Art du Luthier
Féerie de l'Art du Sucre

MIDI, nos restaurants au choix :
(voir menus en téléchargeant la plaquette)

APRES-MIDI 1 option au choix :
Visite guidée
Histoire et Architecture ou Bâtir en pays Cathare ou Art et Patrimoine
Visite libre
Musée d'Art moderne et Contemporain
La Gaudane (suppl. 1 €)
Historama (suppl. 1 €)
L'Art du Luthier
Féerie de l'Art du Sucre

ET 1 option au choix : Découverte d'un artisan, d'un producteur ou d'un viticulteur

NAVETTE PETIT-TRAIN : en option (suppl.) 

Cordes - Albi dès 36 € / pers.

(min. 20 pers.) 

cathedrale

Cordes - Bastides dès 36 € / pers.

(min. 20 pers.) 

vaour

Télécharger la plaquette GROUPES 2008 PDF
Télécharger le bon de réservation PDF  

... pour des groupes scolaires

blason_2Le Jeu de Piste

Le jeu de piste est une manière ludique de découvrir l'histoire et l'architecture de Cordes, bastide médiévale.
Equipés d'un fascicule illustré adapté à chaque âge, les enfants évoluent pas à pas dans la cité.
Un guide les accompagne tout au long d'un parcours stratégique afin de les orienter et répondre à leurs questions.

Durée : 1h30
Age : de 6 à 15 ans
Tarif : 98.00 € (max. 45 élèves)

haut_rue_st_michel_2Vivre en ville au Moyen-âge.

Nous évoquerons l'histoire de Cordes depuis sa fondation en 1222, au travers des usages et des espaces de la ville au Moyen Age.
Les remparts, la place de la halle, l'église, autant de lieux qui nous permettront de retracer la vie des hommes et des femmes dans cette cité, à l'époque médiévale.

Durée : 1h15
Cette visite s'adapte à tous les âges
Tarif : 88.00 € (max. 35 élèves)

scol_jdpUn jardin pour l'école !

Le Jardin des Paradis propose aux écoles un parcours adapté à l'âge des élèves. A travers la découverte des différents enclos qui composent ce jardin, les enfants sont amenés à observer la vie du jardin.
Des questions, des jeux et une dégustation permettent à chacun d'être actif. Au terme de la visite, ils sauront mieux apprécier ce milieu naturel et auront ainsi envie de le respecter.
Dans l'espace muséographique, une exposition permanente permet de découvrir graines du monde et autres curiosités végétales.

Durée 1h45
Ecoles maternelles et élémentaires
Tarif : 2 €/ enfant

scol_mamcRé-création au musée d'art !

Le musée d'Art Moderne et Contemporain propose une visite-découverte, en compagnie d'une animatrice pédagogique, qui permet d'aborder les œuvres d'une manière sensible. Observations, échanges, dialogues, jeux, croquis conduisent les enfants à réaliser, en atelier, des expérimentations plastiques en lien avec les œuvres découvertes.

Durée et tarifs : 1h (visite croquis) : 50 €
                             2h (visite et atelier) : 80 €
                              (max. 25 élèves)
Cycle 2 et 3 des écoles élémentaires - classes de 6ème et 5ème des collèges

Conditions générales

Ne seront prises en considération que les réservations faites par écrit
(courrier, télécopie ou e-mail.) 

Voir les conditions générales en téléchargeant la plaquette.

Les autobus doivent déposer leurs passagers au pied de la cité.
Dépose des passagers sur les aires prévues à cet effet, rue du 8 mai, à proximité de la place de la Bouteillerie.

Parking bus obligatoire et gratuit :  P1 - Les Tuileries

 

A pied, à cheval ou en voiture...

 

sentier2Le pays cordais propose des circuits de randonnées variés permettant une autre découverte de notre belle région : vallées et bocages, causses arides, prairies à orchidées, pigeonniers, lavoirs, etc.
Par le GR 36 qui passe par Cordes et par les autres sentiers de petites randonnées notre belle région se découvre autrement.

fiche_randoDes « rando fiches » sont disponibles à la vente à l'accueil de l'Office de Tourisme.

- Le circuit des pigeonniers : 2h30, 8 km
- La Capelle Sainte Lucie : 4h00, 12,5 km
- Les sentiers de Souel, 1h45, 6 km et 4h00, 12 km.

La plupart de ces circuits sont accessibles également en VTT et à cheval.

L'Office de Tourisme propose également un circuit en voiture (2h00, 28 km) permettant une découverte du petit patrimoine local

 

La beauté, la richesse et la diversité du pays cordais ne peux que séduire.
Villages de charme, forêts riche d'histoire et de nature préservée, causses calcaires, vignoble millénaire, rivières et lacs, tout incite à la balade.

Cordes sur Ciel fait partie de la Communauté de Communes du Pays Cordais à laquelle sont également rattachés les villages de Les Cabannes, Bournazel, Vindrac, Labarthe-Bleys, Souel, Mouzieys-Panens, Saint Marcel-Campes et Lacapelle-Segalar.

La Communauté de Communes édite un bulletin d'informations que vous pouvez  
télécharger en PDF 




Le pont des ânes

Le village de Mouzieys-Panens et son châteauayant appartenu à Raymond VI, Comte de Toulouse.

eglise_campes
Eglise de Campes, 12ème-15ème siècle (village de St-Marcel-Campes)

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.